Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




 
Présentation | Règlementation | Conseils Secours | Conseils de Pro | S'équiper | S'informer | Portrait | Produit | Topos

 


Parapente


Le parapente est né il y a plus de vingt ans en France, où quelques parachutistes essayaient de décoller leur parachute en courant dans la pente (parachute de pente).
Bien évidemment les performances de ces " ailes ", dont la fonction en parachutisme n'a pour but que de " ralentir " la chute, ne permettaient pas de voler très longtemps à cause de ces performances. Très vite, de nombreuses solutions furent trouvées pour améliorer les profils et de nombreux fabricants apparurent, ce qui fit évoluer les performances, mais malheureusement avec des normes de sécurité discutables.
Puis la Fédération Française de Vol Libre qui gérait alors le " deltaplane " a pris cette nouvelle discipline dans ses rangs et très vite l'enseignement se structura, avec la création d'un monitorat fédéral, puis un diplôme d'Etat.
Les normes de sécurité évoluant au même titre que les performances des profils, l'enseignement étant structuré, la pratique devint très vite organisée et plus rationnelle. Aujourd'hui, si vous respectez toutes les règles de sécurité et surtout si vous avez l'humilité nécessaire au respect de l'air, vous pouvez pratiquer le Parapente en toute sécurité et profiter pleinement de toutes les joies qu'il procure.

 

Le principe du vol en Parapente est très simple et ressemble, toute prétention mise à part, au vol plané des rapaces, que l'on essaie de copier. Le vent et le soleil sont les moteurs de ce type d'activité, mais il est tout à fait possible de voler sans vent, par temps couvert, seules les durées du vol varieront en fonction de ces paramètres.


Le décollage dépend aussi des conditions aérologiques et de la structure du relief choisi. On ne saute pas, on ne se jette pas, on décolle et un décollage est rapide lorsqu'il y a un peu de vent de face, et nécessite un peu plus de temps et de course d'élan lorsque le vent est faible ou nul.
L'atterrissage ne demande que peu d'espace avec de l'expérience (un terrain de football est très largement suffisant), seuls les obstacles hauts à proximité du terrain sont les gênes du pilote, car ils génèrent des turbulences près du sol.
La durée et la longueur du vol dépendent bien sûr des conditions aérologiques, mais également de votre expérience. Le vent qui heurte un relief crée un courant ascendant " vol dynamique " le long de ce relief et permet au parapentiste de rester en l'air. Le soleil réchauffe l'air qui est au contact du sol et après un certain temps de réchauffement, cet air va s'élever créant une "ascendance thermique " ? C'est ce courant ascendant qui permet de prendre de la hauteur jusqu'à la base des nuages, et qui permet ensuite au parapentiste de planer jusqu'à l'ascendance suivante et de parcourir ainsi de longues distances.

Vous trouverez dans les Hautes Alpes les meilleures conditions européennes pour la pratique de cette activité et rester en l'air des heures en faisant des parcours de plus de 100 kilomètres fait partie du quotidien des meilleurs parapentistes.
Sachez également que le " vol dynamique ", plus limité en hauteur et en distance, permet lui de rester tranquillement en l'air des heures durant dans une aérologie plus calme et plus contemplative.

 

Alain BARTHERE   

 
Présentation | Règlementation | Conseils Secours | Conseils de Pro | S'équiper | S'informer | Portrait | Produit | Topos

 

Consultez nos autres guides pratiques...

ETE   HIVER
Randonnée Via Ferrata Ski alpin
VTT Voile / Funboard Ski de fond
Alpinisme Rafting Raquettes
Escalade Canoë Kayak Ski de rando
Canyoning Parachutisme Cascades de glace
Nage en eaux vives Parapente  Snowboard
Course d'orientation Pêche  
Spéléologie Randonnée animaux  

 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com